Participer au site : news photo video
avatar Se connecter

LE SAINT PATRON

Pour toute l'association

LE SAINT PATRON

Saint Sébastien Patron des Archers

An 260 :          Sébastien naît à Narbonne, fils d'un noble du pays et d'une dame milanaise, tous deux chrétiens. Peu après, les parents de Sébastien s'installent à Milan.

An 288 :          Sébastien s'engage dans l'armée romaine afin de venir plus librement en aide aux chrétiens persécutés. Devenu capitaine de la garde prétorienne de Dioclétien, il convertit, réalise des miracles, encourage et secourt les martyrs dans leurs prisons. Exhorté d'abjurer sa foi, il refuse et l'empereur le condamne à mort et le livre aux archers de sa propre cohorte. Selon la légende, les archers, qui avaient beaucoup d'estime pour leur chef, auraient évité de viser le cœur, si bien que Sébastien ne succomba pas à ses blessures

                        Laissé pour mort, son corps criblé de flèches, il est transporté chez Irène, veuve du saint martyr Catulle, qui le soigne. Une fois guéri, il se rend chez l'empereur, il l'interpelle en lui reprochant sa cruauté. Dioclétien ordonne alors qu'on le conduise dans un cirque pour qu'il meure roué de coups de bâtons (ou lapidé, selon certains ) afin que les chrétiens ne puissent à nouveau le « ressusciter »

An 290 :          son corps est jeté dans le Cloaca Maxima (l'égout de Rome) d'où une chrétienne, Lucine, retrouve la dépouille . Il reçoit une sépulture  et une église sera construite sur son tombeau ( le 20 janvier 290 : Date choisi pour honorer Saint Sébastien )

Vers 680 :       Il est invoqué  pour délivrer Rome de la peste ; Le fléau s’arrêta à la suite d’une procession : les reliques du saint furent portées à travers la ville jusqu'à Saint Pierre aux Liens. Pour les historiens, le patronage de Saint Sébastien contre la peste s'explique par le fait que les flèches étaient le symbole de ce genre d'épidémies dans l'Antiquité.

Vers 825 :       Sous le règne de Charles le Chauve, les reliques du saint sont transférées en l'abbaye royale de Saint Médard, à Soissons, et placées sous la garde d'une Compagnie d'Archers et d'une Confrérie de Saint Sébastien

Dans les Compagnies de Tir à l'Arc respectueuses des traditions, Saint Sébastien se trouve présent de façon quasi - quotidienne ; Dans certaines compagnies se trouve un " tronc de Saint Sébastien " où chaque archer condamné symboliquement pour des motifs tels que proférer des grossièretés sur le pas de tir, ne pas saluer avant de lancer sa première flèche ou oublier un objet quelconque dans les locaux de la compagnie verse la somme correspondant à son amende.